Musique : Brouillon
Posté par William le 17/11/2013 23:10:00

(Parce que je n'aime pas jeter et que ce texte ne peut sortir sous cette forme, ailleurs, le voici donc)(Ceci est une fiction, aucune partie de ce texte ne relate en aucune façon quoi que ce soit de réel, ni ne représente des personnes existantes)

Elle tapota le stylo sur la table puis posa son menton sur la paume de sa main, pensive, comme elle le faisait souvent. Elle souffla un peu. Inclina la tête et ses longs cheveux touchèrent le merisier poli par les années. Le thé refroidissait devant elle. L'horloge, dans la pièce du fond, égrennait les secondes brutalement, un peu trop, peut-être.

Elle décida de se lever et d'aller l'arrêter. Le bruit l'agaçait. Elle n'arrivait pas à se concentrer. Elle revint à sa place et regarda pour la millième fois le titre de la chanson. La première. La toute première du nouveau projet. Ce qui allait la driver pendant un an, peut-être deux, peut-être moins, elle ne savait pas. Elle ne savait rien.

Elle avait juste le titre devant elle, sur un grand cahier jaune, en haut de la page.
Prague.

Prague.

Qu'allait-elle bien pouvoir raconter sur Prague ?

Prague.

Le téléphone sonna de nouveau et, cette fois-ci, elle saisit le stylo à temps pour noter.
- Ah, tu es sortie du métro. Oui ? D'accord. Oui ? Je sais, je sais. J'y penserai, oui. Et bien on l'enregistrera à la maison, alors, voilà, tout simplement. Si je n'ai pas ce studio là, j'utiliserai le mien, point, je ne vais pas en faire une montagne...Oui...D'accord...Ah et le type, dont on parlait, là...Oui, le type...Ok...Et son numéro, tu l'as ? Je note, vas-y...25...42...75. Oh, pardon...77, 7 et 7, j'avais pas entendu, 7 deux fois, c'est bon. C'est noté. Ok. Merci. Oui...

Sans trop réfléchir, elle inscrivit les derniers chiffres machinalement en haut du cahier, dessinant alors que son interlocutrice s'éternisait.

Prague 7 7

7 7

Les deux chiffres la narguaient et elle ajouta elle-même deux barres pour les compléter en lettres.

Z Z

"Voilà qui me semble mieux" pensa t-elle et elle souffla de nouveau.

Z

Dessina t-elle

Puis

Z 7

Car elle aimait la sonorité et elle chercha immédiatement (comme elle le faisait depuis plus de vingt ans, déjà) un jeu de mots qui ne vint pas. Zedsète.

Alors elle inscrivit Zxxie en toutes lettres, puis 7.

Zxxie 7

Et, alors qu'elle allait se lever pour chercher un gâteau à tremper dans son thé (notant machinalement l'heure, il lui restait encore un tout petit peu de temps avant d'aller chercher sa fille à l'école) elle se rassit subitement.

Fronça les sourcils.

Se gratta le nez, d'un coup, puis éclata de rire.

"Zxxie, 7, Zxxie, 7"....

"Chic, chic, chic" dit-elle et elle battit des mains, plusieurs fois.

Son reflet dans la fenêtre lui sourit.
Elle cligna alors de l’œil en se regardant, s'attendant presque à ne pas voir réagir son double, et elle se sentit bien, pour la première fois de la journée. De la semaine, même.

Zx7ie 7, écrivit-elle juste au dessus de Prague 7 7.

"Et sept fois sept, ma cocotte...ça fait..."

Elle se dit qu'elle était folle, une seconde, puis une autre seconde passa pendant laquelle elle vit en prémonition, en flash médiumnique, les quinze prochains mois, tout le travail à venir et puis les heures passées dans la cave et puis les cahiers à remplir.

Elle claqua de la langue.

Reprit son portable et composa le numéro noté sur la feuille. 06 xx 25 42 77.
Sonnerie.
Dans le vide.
Une fois.
Deux fois.
Elle allait abandonner quand soudain il décrocha :
- Allo ?
- Allo, c'est Zxzie.
- Ah ? Bonsoir. On m'avait dit que vous alliez appeler mais je ne savais pas quand...
- Vous êtes William, c'est ça ?
- Oui, c'est ça.
- Je suis Zxzie, donc.
- Enchanté.
- William, j'ai...j'ai quelque chose à vous proposer...mais j'aimerais que vous me fassiez confiance...
- Je vous écoute.
- Et bien voilà. Je vais enregistrer mon prochain album chez moi et vous, vous viendrez me filmer.
On montera les vidéos et puis ensuite on les...


La conversation se perdit dans la nuit d'hiver qui déjà envahissait Paris.






Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Se souvenir de moi

Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Découvrez mes livres


Le chemin qui menait vers vous

Robert Laffont
(Sortie le 17/02/11)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Tous ces jours sans toi

Editions Plon
(Sortie le 26/08/10)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Maman, est-ce que ta chambre te plaît?

J'ai Lu
(Sortie le 09/02/11)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Maman, est-ce que ta chambre te plaît?

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 09/04/09)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Quel beau métier vous faites!

J'ai Lu
(Sortie le 28/08/2010)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Quel beau métier vous faites!

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 06/11/08)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -


La Chambre d'Albert Camus - Nouvelle édition augmentée (Poche)

Editions J'ai Lu
(Sortie le 06/11/08)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -


La Chambre d'Albert Camus et autres nouvelles

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 07/12/06)
Commentez le!

Je suis partout !

Actualités, médias et people mais pas que... sur "Le Post"


- - - - - - - - - - - - - - - - -
Mon blog précédent : "Ron l'Infirmier"



Qui est en ligne
1 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 1

plus...
Nouveaux inscrits
emy7890 19/2/2012
lolo67870 7/2/2012
A.S 28/12/2011
cat'seyes777 22/10/2011
monochrome 26/9/2011
fred 22/8/2011
Kedem 10/8/2011
val 9/8/2011
corgre 21/7/2011
lara 19/6/2011
Boîte à outils
Rechercher sur le blog
Commentaires récents
citations 20/7/2014 17:12
Merci pour votre livre 19/9/2012 14:58
Re: La dame qui tirait les cartes 21/2/2012 20:05
Re: La dame qui tirait les cartes 21/2/2012 16:27
Re: La dame qui tirait les cartes 21/2/2012 12:04
Re: La dame qui tirait les cartes 20/2/2012 23:26
Re: La dame qui tirait les cartes 19/2/2012 9:10
Re: 5 regrets avant de mourir 19/2/2012 7:58
Re: Ecriture 19/2/2012 7:43
Re: Les peurs 6/2/2012 17:02
Re: Les peurs 6/2/2012 12:21
Re: 5 regrets avant de mourir 6/2/2012 8:29
Re: Ecriture 4/2/2012 21:11
Re: Ecriture 3/2/2012 6:42
Re: Ecriture 3/2/2012 0:03
Re: 5 regrets avant de mourir 2/2/2012 19:43
Re: Ecriture 1/2/2012 23:23
Re: Les peurs 1/2/2012 18:41
Re: Les peurs 1/2/2012 18:30
Re: Ecriture 1/2/2012 18:12
Re: Partir, revenir 1/2/2012 10:46
Re: Les peurs 1/2/2012 2:46
Re: Partir, revenir 1/2/2012 0:44
Re: Les peurs 31/1/2012 20:07
Re: Ecriture 31/1/2012 20:05
Re: Ecriture 31/1/2012 16:40
Re: Ecriture 31/1/2012 16:31
Re: 3 boulots sinon rien. 30/1/2012 22:27
Re: 3 boulots sinon rien. 30/1/2012 21:07
Re: 3 boulots sinon rien. 30/1/2012 12:30
Re: Samedi 223 : Solitude 29/1/2012 14:28
Re: Samedi 223 : Solitude 29/1/2012 12:58
Re: Samedi 223 : Solitude 28/1/2012 23:25
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 27/1/2012 19:56
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 27/1/2012 6:57
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 26/1/2012 21:29
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 26/1/2012 18:58
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 26/1/2012 11:10
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 26/1/2012 11:06
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 23/1/2012 15:17
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 22/1/2012 10:57
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 15/1/2012 16:45
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 10/1/2012 1:02
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 6/1/2012 16:23
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 5/1/2012 19:28
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 5/1/2012 16:14
Re: Mercredi 248 5/1/2012 11:14
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 5/1/2012 11:12
Re: 240 4/1/2012 10:19
Re: 239 3/1/2012 23:03