Livres : Plus proche (du pétage de cables ou de cheville)
Posté par William le 26/10/2009 20:00:00
Livres

Être cité deux fois dans Closer la même semaine, si c'est pas la classe Américaine. Cliquez sur lire la suite...



Lire la suite... | 1894 octets en plus


Livres : Biographie
Posté par William le 21/10/2009 2:50:00

Cette phrase est pour google : J'ai mis à jour la biographie de William Réjault (pardon de parler à la troisième personne) et vous pourrez y apprendre plein de nouveaux détails super intéressants. Au moins. Wéééé.
(je me suis rendu compte que je répondais toujours aux mêmes questions à chaque fois. Donc, une fois pour toutes, voici les réponses)

La biographie : lien





Livres : Courrier de lecteur
Posté par William le 21/10/2009 2:20:00



Ceci est un vrai mail de geek que je viens de recevoir. J'adore. Et c'est un superbe autofail de première parce que Aliens est un de mes films cultes. Culte, culte, culte. Damned. Faut-il le corriger dans les prochaines éditions du poche, tel George Lucas ?

"Salut

Je viens enfin de me procurer la chambre d'Albert Camus, et je constate, page 174, cette phrase ubuesque:

"la reine mère des Aliens, qui va baver de l'acide en ouvrant délicatement sa gueule pleine de crocs translucides et qui va se jeter sur moi pour me pondre un œuf dans le ventre"

Bon déjà sur les crocs translucides, je tique, mais là, pour le coup de l'œuf, je m'inscris en faux, en qualité de geek. Sachez, môssieur, que les xénomorphes ne vous "pondent" pas d'œufs dans le ventre. Les xénomorphes pondent des œufs qui ont d'abord la délicatesse de s'ouvrir en corole, pour qu'un facehugger s'en extirpe et vous saute à la tronche. Ce dernier vous implantera, non pas un œuf, mais un chestbuster, forme larvaire du xénomorphe, qui vous explosera la cage thoracique après une période d'incubation, pour finalement prendre sa forme adulte rapidement et poursuivre sa carrière d'exterminateur sanguinaire."





Livres : Lundi matin
Posté par William le 5/10/2009 8:50:00

Je viens d'apprendre que mon second livre (Quel beau métier vous faites) et mon troisième (Maman, est-ce que ta chambre te plait ?) sortiront en poche, chez J'ai Lu, en 2010.

C'est une superbe nouvelle pour démarrer une semaine. J'aimerais en profiter pour remercier Florence Lottin, éditrice chez J'ai Lu, qui croit en moi depuis le début. Comme tant d'autres (François, un collègue à elle, qui a passé du temps sur ma couverture alors que ce n'était pas encore son boulot, Bénédicte D. qui est là, aussi, à me réconforter, on échange, et puis Virginie et puis...tous les autres)...Tous ces gens que je n'écoute pas quand ils me disent des choses positives, de peur de trop les croire ou de peur d'y perdre quelque chose.

Mon prochain est super ambitieux. Je redoute cette première phrase que je connais déjà et qui donnera au livre toute sa couleur. Je vais peut-être me vautrer comme une grosse merde mais au moins j'aurai essayé !

Voilà.
J'aurai essayé !

(en bonus : la couverture et le titre qui ne furent pas)





Livres : Vos photos, ma lecture
Posté par William le 5/10/2009 6:00:00
Livres

Comme l'an passé, vous m'envoyez une photo prise par vous, j'insiste bien là-dessus, une photo prise par vous, sans un commentaire. Et j'écris ce qu'elle m'évoque.

Photo d'Olivier :


----------

Mon père nous avait prédit que nous le gagnerions, ce procès, mais il n’avait jamais donné de date. Il maintenait cependant, lors des réunions de famille, que la fin serait heureuse, que cela ne faisait aucun doute. Il avait dans les yeux une telle conviction que personne n’osait le contredire. Le temps a passé.

Hier, en sortant du Palais de Justice, après onze années de procédure, je tenais entre les mains le papier qui prouvait que mon père avait raison. Je l’ai plié soigneusement dans mon sac à dos, j’ai sorti mon appareil photo et j’ai visé, au loin, cette femme sur la colonne qui a pris son temps, tout son temps : mon père n’est plus là pour le voir mais il avait raison. Il avait raison. Je ne suis pas triste car je m’accroche à cette pensée positive : mon père avait raison.





Livres : Photos et mots
Posté par William le 4/10/2009 12:50:00



Comme l'an passé, envoyez-moi par mail une photo que vous aimez, prise par vous, j'insiste là-dessus, une photo prise de vos mains et qui vous appartient.

Sans un mot.

Je me charge du reste. J'écris dessus et je la poste ici.

A très vite.
la saison 1 : exemple ici





Livres : Ravagés
Posté par William le 3/10/2009 15:00:00
Livres

Alors que je raconte pour la troisième fois le pitch de mon futur livre, on me coupe. Généralement toujours au même moment :
- MAIS TU AS LU RAVAGE ?
- Non.
- Tu as pas lu RAVAGE, de Barjavel ?
- Non.
- Parce que ton livre, c'est le sujet de Ravage.
- Et ?
- Ben si tu avais lu Ravage, tu le saurais...
- Mais je l'ai PAS LU et je COMPTE PAS le lire. Donc le problème est résolu. Tu as lu Malevil, toi ?
- Non.
- Parfait. Et pourtant c'est aussi le sujet de mon livre. Tu as lu The Road, le Pulitzer 2007 ?
- Non.
- C'est pourtant AUSSI le sujet de mon livre. Tu vois, il y a pas besoin d'avoir lu tous les romans sur un sujet pour oser écrire le sien.
- Mais Ravage il est
- OH DIS TU ME CASSES LES COUILLES AVEC RAVAGE HEIN ! IL EST SORTI IL Y A QUARANTE ANS TON PUTAIN DE LIVRE ! ON A PAS LE DROIT D'ECRIRE UN LIVRE SUR LE MÊME SUJET PENDANT TROIS SIECLES ? IL EST PEUT-ETRE ÉCRIT COMME UN CUL RAVAGE EN PLUS NON ?

Silence par KO.
Et le prochain qui me parle de ravage, je lui fais bouffer une édition jaunie qui sent le vieux achetée sur les quais.





Livres : Johanna, critique littéraire, n'a pas aimé mon livre.
Posté par William le 2/10/2009 16:30:00
Livres

Johanna, jeune femme de 29 ans, en troisième année de Doctorat de Lettres, à la recherche d’un emploi n'a pas aimé mon livre qu'elle trouve "abjectE" (deux fois, dans le texte) (en troisième année de doctorat de lettres, hein) et autres commentaires.
L'article a depuis été retiré !?

Voici la critique du livre :
"Ce livre est tout simplement abjecte. J’ai tenu bon et je suis arrivée jusqu’à la dernière page mais véritablement à contre-coeur, tant j’étais nauséeuse rien qu’à l’idée de l’avoir entre les mains.

Tout les clichés y passent : les provinciaux sont tous des ploucs qui ont limite l’électricité et l’eau courante à la maison, les Gitans sont tous des voleurs et trimballent derrière eux une ribambelle de marmots... Et j’en passe. Le livre n’est de toutes façons qu’un ramassis d’injures.

Le pitch ? William Réjault, l’auteur, raconte sa difficile vie d’infirmier. Je compatis sincèrement envers certains qui font leur métier avec coeur et qui ont choisi là une vocation - car oui, pour moi, cela doit obligatoire en être une - mais à la lecture de ce livre ce n’est que l’image peu glorieuse que je porte bien souvent (j’ai malheureusement mes raisons...) pour le corps médical. Ce qui est relaté ici est juste abjecte. Et qu’on ne me parle pas de second degré, je vous en serai reconnaissante.

Pour l’"écrivain" (j’ai du mal à lui apposer ce terme) les vieux ne valent pas la peine qu’on perde leur temps avec eux : ils sont chiants, ils radotent, ils puent ; si nous pouvions les laisser dans leur pisse et dans leur merde, ce ne serait pas plus mal et c’est finalement ce qui est fait. On se trompe dans leur prescription ? Pas grave : ils sont vi-eux ! A quoi servent-ils ? Et puis, non mais franchement, vous n’allez pas me croire, mais ils demandent en plus de la tendresse et de l’attention ! Mais de qui se fout-on ?!

Moi, en revanche, c’est avec ce livre que je n’aurais pas du perdre mon temps".





Livres : Fin octobre
Posté par William le 2/10/2009 10:50:00

Déjeuner avec Denis Bouchain, mon éditeur. J'inscris son nom en toutes lettres car google n'a que peu de traces de lui. C'est une belle personne.

- Alors, ce livre, ça avance ?
- Non. Et ça m'agace, qu'on en finisse, d'ailleurs, je n'ai qu'une envie, te le rendre, mais cette deadline de 2010 est si éloignée de ma réalité.
- Ok, je te comprends, quand souhaites-tu le rendre ? En fin d'année ?
- A la fin du mois, ce serait encore mieux.
- Fin octobre, donc ?
- Oui.


Et voilà une bonne chose de faite.
Au boulot, konnardo, tu as un bouquin à finir.





Livres : Neuville en Ferrain
Posté par William le 19/9/2009 18:30:00
Livres

Hey Ami Nordiste, je suis chez toi samedi prochain 26/09 à Neuville-en-Ferrain, près de Tourcoing.
C'est l'après-midi et ils ont pas de site internet, ces ânes.

Voilà ce que je sais.
Dédicace à la Salle Malraux, de 14h30 à 18h30.
Et pis c'est tout.

On se retrouve sur place ? Allez, viens, y'aura Roger Hanin ! (si, si)





« 1 2 3 (4) 5 6 7 »
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Se souvenir de moi

Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Découvrez mes livres


Le chemin qui menait vers vous

Robert Laffont
(Sortie le 17/02/11)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Tous ces jours sans toi

Editions Plon
(Sortie le 26/08/10)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Maman, est-ce que ta chambre te plaît?

J'ai Lu
(Sortie le 09/02/11)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Maman, est-ce que ta chambre te plaît?

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 09/04/09)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Quel beau métier vous faites!

J'ai Lu
(Sortie le 28/08/2010)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -

Quel beau métier vous faites!

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 06/11/08)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -


La Chambre d'Albert Camus - Nouvelle édition augmentée (Poche)

Editions J'ai Lu
(Sortie le 06/11/08)
Commentez le!
- - - - - - - - - - - - - - - - -


La Chambre d'Albert Camus et autres nouvelles

Editions Privé / Michel Lafon
(Sortie le 07/12/06)
Commentez le!

Je suis partout !

Actualités, médias et people mais pas que... sur "Le Post"


- - - - - - - - - - - - - - - - -
Mon blog précédent : "Ron l'Infirmier"



Qui est en ligne
2 utilisateur(s) en ligne (dont 2 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 2

plus...
Nouveaux inscrits
emy7890 19/2/2012
lolo67870 7/2/2012
A.S 28/12/2011
cat'seyes777 22/10/2011
monochrome 26/9/2011
fred 22/8/2011
Kedem 10/8/2011
val 9/8/2011
corgre 21/7/2011
lara 19/6/2011
Boîte à outils
Rechercher sur le blog
Commentaires récents
citations 20/7/2014 17:12
Merci pour votre livre 19/9/2012 14:58
Re: La dame qui tirait les cartes 21/2/2012 20:05
Re: La dame qui tirait les cartes 21/2/2012 16:27
Re: La dame qui tirait les cartes 21/2/2012 12:04
Re: La dame qui tirait les cartes 20/2/2012 23:26
Re: La dame qui tirait les cartes 19/2/2012 9:10
Re: 5 regrets avant de mourir 19/2/2012 7:58
Re: Ecriture 19/2/2012 7:43
Re: Les peurs 6/2/2012 17:02
Re: Les peurs 6/2/2012 12:21
Re: 5 regrets avant de mourir 6/2/2012 8:29
Re: Ecriture 4/2/2012 21:11
Re: Ecriture 3/2/2012 6:42
Re: Ecriture 3/2/2012 0:03
Re: 5 regrets avant de mourir 2/2/2012 19:43
Re: Ecriture 1/2/2012 23:23
Re: Les peurs 1/2/2012 18:41
Re: Les peurs 1/2/2012 18:30
Re: Ecriture 1/2/2012 18:12
Re: Partir, revenir 1/2/2012 10:46
Re: Les peurs 1/2/2012 2:46
Re: Partir, revenir 1/2/2012 0:44
Re: Les peurs 31/1/2012 20:07
Re: Ecriture 31/1/2012 20:05
Re: Ecriture 31/1/2012 16:40
Re: Ecriture 31/1/2012 16:31
Re: 3 boulots sinon rien. 30/1/2012 22:27
Re: 3 boulots sinon rien. 30/1/2012 21:07
Re: 3 boulots sinon rien. 30/1/2012 12:30
Re: Samedi 223 : Solitude 29/1/2012 14:28
Re: Samedi 223 : Solitude 29/1/2012 12:58
Re: Samedi 223 : Solitude 28/1/2012 23:25
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 27/1/2012 19:56
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 27/1/2012 6:57
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 26/1/2012 21:29
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 26/1/2012 18:58
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 26/1/2012 11:10
Re: Mercredi 226 : Dany Boon à l'Olympia 26/1/2012 11:06
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 23/1/2012 15:17
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 22/1/2012 10:57
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 15/1/2012 16:45
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 10/1/2012 1:02
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 6/1/2012 16:23
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 5/1/2012 19:28
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 5/1/2012 16:14
Re: Mercredi 248 5/1/2012 11:14
Re: Jeudi 247 : la vie privée de Frédéric Lopez 5/1/2012 11:12
Re: 240 4/1/2012 10:19
Re: 239 3/1/2012 23:03